Nanette à bicyclette
L'aventure continue !

Menu

- Accueil
- Archives
- Album photo
- Mes amis

Articles récents

- Sur les routes de l'Himalaya
- Keylong - Leh : la route des grands cols (1ère partie)
- Kaza - Keylong
- Volleyball sous le sommet du Mont Blanc
- 1ère étape

Menu

- Le blog de l'été dernier
- Notre itinéraire


Vol Air China CA4041 pour Pekin


Nous sommes une poignées de blancos au milieu d'une mélée de chinois. L'avion n'a pas encore décollé que je retrouve déjà des caractéristiques si typiques de la Chine. Dès la salle d'embarquement, le niveau sonore de mes voisins ne me permet plus d'écouter le mp3.

 

A peine 1/4 de seconde l'annonce de l'embarquement commencée que la centaine de passagers se précipitent et se bousculent. On ne sait jamais, peut-être n'y aura-t-il pas assez de sièges pour tous ? Une chose est sûre, il n'y aura probablement pas suffisamment de place dans les coffres à bagages pour tous les cartons, sacs et autres valises embarqués en cabine ! Le spectacle de cette agitation m'amuse 5 bonnes minutes, quand l'angoisse me saisit tout à coup : et s'ils avaient raison ? Et si le nombre d'élus était compté ? Je me précipite donc à mon tour, affolée, joue des coudes dans la foule. Effectivement, mon siège est déjà pris. Je vérifie la carte d'embarquement. 38 A. C'est pourtant bien ça. Après avoir fait la sourde oreille puis feint ne pas comprendre, 2 personnes se lèvent non sans raler et vont prendre place ailleurs. Le manège dure quelque temps. Finalement, l'avion est loin d'être plein. Du coup, j'ai même 2 sièges pour moi toute seule, cool.

 

Les hôtesses passent et repassent pour demander aux indisciplinés de bien vouloir s'asseoir et boucler leur ceinture qu'ils enlèvent invariablement juste après. 10 secondes avant le décollage, tout le monde n'a pas encore choisi sa place de manière définitive. Certains d'ailleurs ne la trouveront jamais de tout le vol...

 

Repas archi-pimenté. Film francais doublé en chinois et sous-titré en anglais, je cède vite au sommeil malgré les coups de genoux de mes voisins de derrière. Je profite des 2 sièges pour m'étaler un peu et me laisse porter par morphée. Envolé le stress de ces dernières semaines. Je vais au Tibet !

 

Je suis réveillée au petit matin par une forte odeur, mélange de toilettes (qui ne sont pas loin), de pieds et de plateaux-repas en préparation (mmmm les pickles vinaigrés au petit déjeuner). Et là, quelle n'est pas ma surprise de découvrir que j'ai une voisine, assise sur mes affaires ! Pas gênée. Elle a semble-t-il laissé son siège aà son mari pour qu'il puisse s'étaler confortablement... No comment !

 

A l'arrivée, à peine les roues posées sur le tarmac que la moitié de l'avion est détachée, 1/4 déjà debout ! Et la bousculade reprend. Cette fois-ci, de quoi ont-ils peur ? Qu'on ne les laisse pas sortir ? Welcome to China !


Ajouter un commentaire

alors Lhassa !

vite des nouvelles sur ton aventure dans les transports ... avec ton tabouret pour affronter trois jours de voyage en train. Je fais un essaie comme tu me l'as indiqué pour voir si cela marche. Des photos et des commentaires. Bises

Publié par geneviève
à 10:54, le 19/02/2008

Lien

Quel peps!

merci de nous faire partager tes voyages. c'est très agréable d'avoir de tes nouvelles.
le hic, c'est queça donne envie de partir et qu'on a pas tous les mêmes possibilités.
en tout cas, profite bien

Publié par Brenda74
à 10:49, le 20/02/2008

Lien

Ola ! Que tal ?

Pocas nuevas.
Pas le temps d'écrire, pas le temps de te connecter (en plus ça plante tout le temps), tjs speed, ça change pas ......
Bientôt une p'tite photo ?
Trop peu d'info pour suivre ton périple du haut du ciel. Je tourne en rond autour de Lhassa.
Allez file. Plein de découvertes t'attendent.
Profite, profite.....

Publié par Anonymous
à 11:35, le 22/02/2008

Lien